Hétéronomie @12

Philo mag févrierKant une nouvelle fois permet d’évoquer l’hétéronomie dans Philosophie magazine en février 2016…
« Être moral, c’est agir par devoir de façon consciente et réfléchie, par pur respect pour une loi morale authentique. Contrairement aux codes plus ou moins arbitraires, la loi morale est donc l’œuvre de ma raison, faculté à la fois personnelle et universelle.
« C’est justement cela l’autonomie : la capacité à se fixer soi-même sa propre loi. Mais que m’ordonne cette loi ? Pour préserver notre liberté, Kant refuse de lui donner un contenu prédéfini : ce serait retomber dans l’hétéronomie des normes culturelles imposées. Voici comme il la formule : « Agis toujours de telle sorte que la maxime de ta volonté puisse toujours vouloir en même temps comme principe d’une législation universelle. » Ce qui frappe, dans cette loi, c’est son absence de contenu : bizarrement, elle ne dit pas quoi faire ni quoi éviter, elle ne me donne aucun ordre et aucun interdit : elle me laisse libre tout en me commandant. C’est une pure forme : la forme de l’universalité. »

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>