Incyclicité @35

— Diiiiiiiiis, t’as vuuuuuuuuu çaaaaaa ?
— Quo*iiiiiiiiii* ?
— Leeeeees Poisson !
— Ben quo*iiiiiiiiii* l*eeeee*s Poissons ?
— Ils soooooont partiiiiiiiis.
— Hein ? K’es’c’k’stitoire ? En plein confinement ?
— Pouuuuuuurtant Caddie a diiiiit faut rester confinééééé et bastaaaaaa !
— Qu’est-ce qu’*ooooooo*n va fa*iiiiiii*re… ?
— Mais on va paaaaaaaaas dééééééééénoncer les Poisson.
— Ben vl’a l’tuile J’suis sur une urgence, les Mouton, un antivirus, l’Cupid-19, pour avaler l’carte bleue d’tous ceux qu’achètent plus d’deux kilos d’pâtes par semaine.
— C’est rigoooooooloooooo ! On peut t’aiiiiiider ?
— Nan, c’est bon Petit Mouton, j’assure.
— Et pour l*eeeeeeee*s Poisson ?
— On va d’mander à Caddie d’l’récupérer avant verbalisation. Surtout qu’y a aggravation quand c’st en bancs organisés.
— Viiiiiiiite Caddie !

Entendu @35

Kelly Garrett enjambant le corps d’un homme mort pour entrer dans la cabine téléphonique où il a été assassiné :
« — Allo la Police ?
— …
— Je vous appelle pour vous signaler la mort d’un homme. Passez-moi le service qui s’en occupe.
 »
Drôles de dames – Saison 3 – Épisode 12

Grand homme @30

Devenu anxiogène, le contexte de pandémie de covid-19 m’a redéclenché des crises d’asthme comme j’en ai eu dans ma jeunesse. Il y a d’abord eu un premier essoufflement plus important que normalement dans une montée pour rentrer chez moi plusieurs jours avant le confinement. Puis, il y a eu des petites gênes soulignant particulièrement ma moindre capacité respiratoire. Puis, le confinement a été décidé avec application le mardi midi.
Dans la nuit du mardi au mercredi, me voilà réveillée à 2 h 30 du matin par une crise d’asthme. Cette fois, pas de doute. C’est une crise comme je n’en avais plus eu depuis des années, et pour lesquelles je n’avais plus de traitement sous la main.
Me voilà avec la terreur profonde de l’étouffement revenir, et ce cercle vicieux de crises d’asthme et d’angoisse qui s’enclenchent. J’essaie de maîtriser, envisage d’appeler le Samu, mais n’y voyant qu’un dernier recours, d’autres personnes étant prioritaires en ce temps de virus mortel. Une forte douleur au dos accompagne ce moment de tension. Je me prépare alors une bouillotte et me couche assise les lombaires au chaud, avec des exercices de respiration. À 4 heures du matin, je télécharge une application de méditation et pratique le premier exercice.
C’est à 5 heures que je peux me rendormir. À 8 heures, j’appelle mon médecin traitant, médecin de famille et de mon enfance. J’ai rendez-vous à 17 heures le jour même. La première fois qu’il m’a soignée, j’avais 4 ans. Il a donc largement plus de 70 ans. Toujours impliqué pour ses patients, il est sur le pont pendant la pandémie, toujours gentil et attentif. Et j’ai depuis un nouveau traitement de fond contre l’asthme et de quoi lutter contre l’angoisse. Ouf !

Écrivaine @47

Je dois bien avouer que je peine, ces derniers jours, à écrire des billets. Je ne manque pas de sujets mais je sens que je manque d’écriture. Qu’est-ce à dire « . . .

Continuer la lecture. . .

Hétéronomie @31

Dans son numéro de mars 2015, Philosophie magazine consacre son dossier à la question du fanatisme. L’article « Dans la tête du djihadiste » s’appuie notamment sur les travaux de Marcel . . .

Continuer la lecture. . .

Ailleurs @42

J’imagine que le confinement va redonner le goût de renouer avec les jeux de société à ceux qui sont confinés à deux personnes ou plus. Seul, il reste les réussites. J’adorais . . .

Continuer la lecture. . .

Bonheur @43

Trois petits gestes touchants de la semaine dernière.

Tout d’abord La Vie Claire en face de chez moi où je vais régulièrement. Lundi dernier en fin de journée, je . . .

Continuer la lecture. . .

Couperet @16

Le 13 mars dernier, j’ai reçu un mail « Covid-19 : Flash (sic) d’information » de la Lettre citoyenne, outil par lequel la Ville de Paris communique avec les détenteurs de . . .

Continuer la lecture. . .

Bonheur @42

J’écoute de la musique d’une liste de morceaux plutôt techno. À un moment, je me rends compte qu’il y a eu un passage d’un morceau à un autre qui m’a semblé . . .

Continuer la lecture. . .

Bigleuse @118

À la fin de l’hiver, quand les jours rallongent, je suis plus sensible à la lumière, comme si mes yeux en avaient perdu l’habitude. Je mets . . .

Continuer la lecture. . .