Canette @36

J’ai décidé de changer le parquet de mon appartement. Il était abîmé, avec des traces datant de mes prédécesseurs, et avait beaucoup jauni par endroit. L’artisan qui est intervenu a vu une date écrite par les poseurs sur le sol : 2002. Ce parquet aura donc mérité d’être changé.
Il l’avait d’autant plus que les poseurs n’étaient pas des professionnels. Première surprise : l’isolant phonique avait été posé à l’envers. Heureusement, il était de très bonne qualité et il a pu être récupéré, retourné dans le bon sens. Seconde surprise : à des endroits où le bois semblait « jouer » et se dilater en créant des creux et bosses, des cales de pose en plastique étaient restées sous le parquet. L’artisan en a retrouvé huit. C’est plus que le nombre total qu’il en a pour travailler. Le bricolage recèle bien des surprises… aux autres.

Fenêtre @26

Mon téléphone sonne.
— Bonjour, mademoiselle Jung ?
— Non.
— Ah ? Je cherchais à joindre Cécyle Jung…
— C’est moi.
— Mademoiselle Jung, donc ; je vous appelle de la part de votre fournisseur de gaz.
— « Mademoiselle » n’est plus usité depuis au moins cinq ans.
— C’est pourtant ce qui est écrit dans mon contrat.
— Il est donc caduc…
— Ah ? Bon… [soupir agacé] Votre fournisseur de gaz a quelques questions à vous poser. Vous avez trois minutes ?
— Non.
— Ah ! au revoir madame.
— Au revoir monsieur.

Question @9

Lundi dernier, le ministère de l’Intérieur annonçait la glaçante augmentation de 16 % des violences conjugales en 2019. 142 000 victimes dont 88 % de femmes. Et tout porte à croire que ces violences seront encore plus nombreuses cette année en raison des deux périodes de confinement.
Ce même lundi midi, je regarde les infos et ces chiffres sont repris. Étant en train de préparer mon déjeuner, je prends moins de dix secondes pour m’assurer que rien ne brûle sur le feu et me retourne vers les infos pensant y trouver un reportage sur cette augmentation… Et effectivement, il y avait bien un reportage sur les violences mais pas du tout sur les violences conjugales : il s’agissait d’un reportage sur les violences à l’encontre des forces de l’ordre (par ici la police). Alors surtout, pas de méprise : je suis aussi révolté par les violences à l’encontre des forces de l’ordre que par les violences conjugales mais je me suis retrouvé bien circonspect en me demandant comment (et pourquoi) en moins de 10 secondes, on avait pu d’une part passer de l’un à l’autre (en cliquant ici à 4’26 de la vidéo) et d’autre part consacrer aussi peu de temps aux premières pour, du coup (si j’ose dire), en passer autant aux secondes.

Vérité syndicale @37

Dans les propositions d’astuces de mon téléphone, je tombe sur « Comment regarder une vidéo en travaillant ». Le manque d’attention et les difficultés de concentration sont pointés . . .

Continuer la lecture. . .

Foot @16

Je suis allée sur la page Facebook de la Fédération française de judo au début du confinement chercher des infos sur les clubs. Les cours enfants . . .

Continuer la lecture. . .

Vérité syndicale @36

Je regarde une série en « replay ». Elle est précédée et entrecoupée de publicités. Plusieurs sont pour une société de livraison de repas. L’une d’elles montre une cliente qui . . .

Continuer la lecture. . .

Va chez l’gynéco ! @42

J’ai consacré un billet à la procrastination appliquée au soin de mon genou droit. Il annonçait des examens. Je les ai faits et suis retournée voir . . .

Continuer la lecture. . .

Route @18

Le lendemain de l’épisode dit « de la banane » (retrouvez ledit billet en cliquant sur ce lien), je repars à l’assaut de La . . .

Continuer la lecture. . .

Bigleuse @127

Ce confinement n’est décidément pas comme le précédent. Nous sommes tous (je trouve) moins sidérés, mieux armés, plus dans l’action, profitant de tout ce qui n’est pas contraint voire au-delà . . .

Continuer la lecture. . .

Anniv’ @45

OuafbonOuafjour ! C’est ouafmoi, Helgant, le plus beau des ouafchiens du ouafmonde. Je suis si bien à Télo, avec la ouafbande . . .

Continuer la lecture. . .