Intox @11

En vacances chez maman à Avignon, je souhaitais ramener du miel à ma voisine. J’en avais averti maman. Elle a été aux halles et a acheté un pot de miel dans un étal « Produits de Provence », convaincue d’acheter un produit régional.
Quand j’ai vu le pot, il m’a évoqué quelque chose. Vérification faite, il s’agit d’un miel vendu chez Lidl autour de 2,49 euros le pot de 250 grammes. Sa composition indique un mélange de miel de l’Union européenne et hors Union européenne.
Maman a acheté ce pot de miel 7,80 euros.
Je lui ai proposé de faire un signalement à la DGCCRF pour pratique commerciale trompeuse. Elle a refusé. Je le regrette… Pour acheter un nouveau pot de miel, elle m’a proposé d’aller dans les rues piétonnes chez un vendeur de tapenade à l’enseigne tapageuse, me précisant qu’eux, c’est sûr, font des produits régionaux.
Avant d’y aller, j’ai fait une petite recherche sur Internet. Sur leur site, une belle histoire de famille est racontée, avec une adresse commerciale dans le Vaucluse. Il est question de « notre atelier », de « recette régionale », mais aucun lieu de fabrication n’est indiqué ni aucune origine des produits.
Décidément, le « produit d’arnaque régionale » a de beaux jours devant lui !

Pauvres chéris @12

Dans la semaine, je vois passer ce titre : « Ecologie : Interdire la rue de Rivoli aux VTC, une défaite du bon sens ? ». Le chapô précise clairement qu’il s’agit d’une tribune rédigée par Yanis Kiansky, cofondateur et président de la société de VTC Allocab (ici).
« Quoi, m’exclamais-je, le fondateur et président d’une société de VTC s’opposerait à la limitation de circulation des VTC ?! Mais quelle surprise ! »
Immédiatement me revient en mémoire un article tout aussi récent d’associations de motards qui s’opposent à la limitation de la vitesse des motards à Paris. Un peu plus ancien, vous trouverez facilement le président du lobby des bouchers opposé à la réduction de la consommation de viande. Bref, tout les enfonceurs de portes ouvertes vont venir se plaindre de ce qu’on décide de désormais fermer les portes ! Outre le niveau zéro côté surprise, je n’ai toujours pas trouvé d’intérêt à ce type de prise de parole alors que le silence aurait au moins une vertu, celui de ne pas être ridicule.

À table ! @66

J’ai récupéré dans un magasin bio un panier très riche en protéines animales : saumon, hareng, yaourts, œufs, viande de bœuf hachée… Cela me fait toujours bizarre car j’associe le bio au végétarisme ; c’est sans doute idiot mais… Idiot ?
Quand j’étais petite, maman fréquentait une association qui achetait du bio en quantité et le revendait à ses adhérents ; c’était l’occasion de manger des farines, des céréales, des légumineuses, des graines, des préparations (pâté végétal, galette, crèmes végétales, etc.) que l’on ne trouvait que là. C’est toujours ce que j’achète chez les bios, ce que l’on ne trouve pas ailleurs. Cela participe certainement à mon association bio équivaut végétarien.
Par ailleurs, si l’on considère que manger bio, c’est manger en préservant les ressources, sachant ce qu’il faut d’eau et de fourrage pour produire un kilo de viande, ce me semble assez logique d’y associer du végétal plutôt que de l’animal. Mais bon, je peux comprendre que quelqu’un de flexivore (ce que je suis) qui mange majoritairement bio (ce qui n’est pas mon cas) ait envie de protéines animales bio. De là à cautionner un double emballage plastique (un sac extérieur plus une barquette sous vide) avec un mode de conservation « longue durée » du steak haché ?
Là, franchement, c’est un grand écart à s’exploser les adducteurs ! Non ?

Déo @29

Salut, c’est Caddie ! — T’as changé d’look ? Rigole pas, là, j’suis scotché. Et pour me scotcher, faut y aller. C’est que ma ménagère a reçu un appel personnel du . . .

Continuer la lecture. . .

Adieux @42

Il y a des amis Facebook qui ne sont pas des proches, mais des connaissances, plus ou moins souvent croisées. Pendant le confinement de ce premier semestre 2020, l’une . . .

Continuer la lecture. . .

Extravagance parisienne @59

Ma voisine la plus proche est une femme que j’aime beaucoup. Elle vit sans doute à l’antithèse de ce que je suis mais cela ne change rien. Nous avons mis des . . .

Continuer la lecture. . .

Élections @32

Dimanche dernier, j’ai passé ma journée en tant qu’assesseur titulaire à mon bureau de vote. Je précise que mon bureau est en plein centre du futur ex-3e arrondissement de Paris, . . .

Continuer la lecture. . .

Peur @15

Frédéric a publié un billet le 23 juin dernier où il nous propose d’écouter le chant des oiseaux au bord des étangs de la vallée de l’Avre . . .

Continuer la lecture. . .

Ils @14

Ai-je basculé dans la 4e dimension ce mercredi après-midi ? L’installation du premier niveau d’échafaudage pour les travaux de ravalement de ma façade d’immeuble étant assez bruyante, je me suis . . .

Continuer la lecture. . .

À table ! @65

Je faisais un tour dans un supermarché avec Isabelle qui cherchait à faire l’achat de quelques produits frais. Ce n’est pas une enseigne que je fréquente ; trop chère. Isabelle . . .

Continuer la lecture. . .