Bééé @18

J’ai eu le privilège de rencontrer une grosse mitre (terme emprunté à Hugo) de la communication numérique, le genre Diafoirus (Molière, cette fois ; merci Frédéric) dont le discours m’a portée . . .

Continuer la lecture. . .

Biodiversité @22

En attendant le bus (c’est rare mais ça m’arrive), j’ai vu cette publicité pour une entreprise de livraison de repas à domicile. Le texte : « Qu’est-ce qui vous . . .

Continuer la lecture. . .

Extravagance parisienne @54

En plus de mes activités sportives, j’ai comme objectif de marcher au moins une heure par jour. Si j’ai des activités extérieures, c’est assez facile : je prends moins le métro, marchant . . .

Continuer la lecture. . .

Jardinage @24

Notre jardin partagé mange son pain noir. Notre présidente, pour des raisons personnelles, annonce qu’elle souhaite renoncer à son mandat depuis dix-huit mois maintenant. Lors d’une première assemblée générale en janvier . . .

Continuer la lecture. . .

Bigleuse @112

Suite à mes déboires lors d’une visite dans une bibliothèque (ici et ) et mon envoi à la direction des Affaires culturelles d’un . . .

Continuer la lecture. . .

Gamine @26

Métro, boulot, dodoJe rentre du judo. Il est tard. Je m’installe sur la 13 dans les places à six (deux fois trois en face à face) en bout de wagon. Mon . . .

Continuer la lecture. . .

Kendo @52

Depuis quelques mois, sensei Romuald me prend souvent en partenaire de démonstration au cours débutants du mardi d’abord, puis à celui adultes confirmés du jeudi (sauf quand il démontre . . .

Continuer la lecture. . .

Adieux @39

Je suis très choquée par le suicide de la directrice d’une école maternelle de Pantin, dans l’enceinte de son école. Elle est morte à 58 ans. Le choix du lieu de . . .

Continuer la lecture. . .

Agit-pro’ @26

Chronique d’un cafouillage annoncé. Le samedi 21 septembre 2019, j’avais décidé de participer à la manifestation Climat. Je pars à pied de chez moi à 13 h 30. J’avais regardé les . . .

Continuer la lecture. . .

Décroissance @64

Qu’il est agréable qu’il fasse beau ! Le soleil brille, les oiseaux gazouillent, et la planète se meurt. J’exagère, bien sûr, ce n’est pas pour tout de suite, mais pour 2100, un tout petit degré si . . .

Continuer la lecture. . .