Frayeur @8

Copie d'un test négatifFin novembre, un lundi après-midi, j’ai eu un appel de mon prof de judo, lui qui ne m’appelle jamais… L’affaire était grave, en effet : il était covid+, une autre prof du club itou. En trois minutes, je suis passée de l’état de la personne qui s’était découvert le matin au réveil une petite douleur en arrière-gorge caractéristique d’un début de rhume au statut de cas contact avec symptôme. À cet instant, je n’ai pas douté une seconde de ma positivité au Covid ; je porte le masque sur le tapis quand je suis prof, mais pas quand je suis élève ; je suis vaccinée bien sûr, et mon prof aussi ; nous aérons le dojo, désinfectons tout… Mais les enfants ne portent pas le masque, et si les deux autres profs du club étaient positifs…
J’ai sitôt appelé mon médecin qui a considéré que le judo était le must du « contact », filé sur ses indications faire un test antigénique et marché le temps du résultat en appelant Johnny en soutien, ne voulant alerter prématurément ni Isabelle ni Sarah. J’ai fait la liste des personnes que j’aurais à prévenir, évalué le contenu de mon réfrigérateur, considéré les rendez-vous que j’aurais à annuler dans les jours à venir… Il s’est passé deux heures entre l’appel de mon prof et le résultat ; une éternité !
Il s’est révélé négatif ! Ouf. J’ai fait deux tests PCR, un à trente-six heures, le second cinq jours plus tard ; les deux étaient négatifs. Re-ouf ! Pendant ce temps, mon rhume a fait son chemin s’aggravant au fil des jours. J’ai fait un nouveau test antigénique après une poussée de fièvre (toujours négatif). J’ai quand même réussi à faire ma troisième dose en dépit d’une extinction de voix et autres symptômes. Je suis toujours malade mais plus sereine ; c’est déjà ça !

2 réflexions sur « Frayeur @8 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.