Canette @40

Un paquet de rivola, face arrière, avec mention du poids.Je suis une mangeuse de bonbons sans sucre. J’en mangeais déjà quand je fumais (dans une autre vie), pour me rafraîchir l’haleine, comme disent les publicités. Pour arrêter de fumer, en plus des cure-dents, les bonbons m’ont aidée. J’alterne entre plusieurs sortes, notamment entre des bonbons à la menthe et aux fruits de marque distributeur ; mais mes préférés restent les Ricola eucalyptus, sans sucre toujours.
Ces derniers mois, j’ai eu du mal à en trouver en sachet ; on en trouve en petites boîtes en carton mais je les trouve moins bons. Isabelle, qui fréquente une enseigne mieux achalandée que les miennes, me fournit. Ce matin, dans une enseigne de grande distribution, j’en ai vu. Le paquet avait changé de look, et le prix m’a sauté aux yeux : 2,29 euros. J’ai examiné le paquet et lu 70 g. Pas 100 g ?
Je suis allée voir les paquets de bonbons de marque distributeur, tous à 100 g avec un prix de 1,99 euro. J’en ai donc conclu que Ricola avait réduit la quantité sans baisser le prix, une pratique commerciale courante. J’ai sitôt appelé Isabelle pour lui dire de ne plus m’en acheter. Rentrée chez moi avec l’intention de faire un billet, je vérifie qu’il m’en reste un paquet ; c’est le cas ; ancien emballage ; poids, 70 g.
C’est donc tout à fait abusivement que j’ai imputé à cette marque une pratique commerciale trompeuse ; cela me permet par contre de prendre conscience du prix exorbitant de ces bonbons. Je m’en passerai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.