Élections @34

En juin dernier, lors des élections, le soir du premier tour, il faisait bon. Je n’avais alors pas remarqué qu’il me manquait mon coupe-vent que quelqu’un avait dû mettre dans un coin lors du réaménagement des tables pour le dépouillement. J’ai attendu le week-end suivant pour le récupérer, ayant conclu dans la semaine qu’il ne pouvait qu’être resté à l’école.
Retournant dans la grande salle accueillant le bureau de vote, je m’aperçois alors que je n’avais pas fait attention avant aux dizaines de vêtements d’enfants accrochés à des patères ou posés sur des bancs (les photos ne donnent qu’une petite idée de l’ensemble). Heureusement, j’ai facilement pu identifier et récupérer mon bien. Il est resté dans mon sac toute la journée pour ne pas être gentiment remis avec les autres. Et il m’a d’ailleurs servi le soir même.Les images montrent l'intérieur de la salle accueillant le bureau de vote avec des vêtements accrochés à des patères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.