Agit-prop’ @40

Je passe en ce samedi de fin d’octobre devant une église de mon quartier. Il y a un chevalet sur le trottoir avec le texte « Confiez-nous vos défunts. Nous les évoquerons le 2 novembre. » La même affiche est apposée dans le renfoncement de l’entrée de l’église.
Je repasse devant quelques minutes plus tard, avec Helgant, d’autant plus le plus beau chien du monde qu’il sort de chez le toiletteur. Une femme m’accoste devant l’église pour me demander si je veux « confier mes défunts ». Mais non ! Je ne les « confierai » pas à n’importe qui !
Après le racolage publicitaire et celui pour les associations, voici l’accostage de prosélytisme religieux. Aucun ne m’est plus sympathique que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.