À table @73

Un Mille feuille dans une boîte en plastiqueLe mercredi, un gentil garçon me livre les repas mandés par mon assureur militant. Ils sont chacun dans un petit sac en papier avec le nom du jour et rassemblés dans un grand sac en papier. Le livreur me dépose le sac devant mon frigo et je le vide petit à petit de son contenu pour répartir les entrées, les plats, les desserts par ordre de DLC et équilibre alimentaire. J’utilise ainsi les entrées dégoulinantes de mayonnaise comme assaisonnement de mes crudités du soir et conserve ce qui peut l’être (laitages et compotes essentiellement) pour quand je n’aurai plus de livraisons.
En ouvrant le grand sac, ce mercredi matin, je découvre un petit « supplément », soit une boîte en plastique posée sur les sacs quotidiens. Je m’en saisis et, sitôt identifié le contenu, elle me saisit ! Un mille-feuille, avec plein de crème pâtissière et un glaçage épais, identique (en plus industriel) à celui que j’apportais à maman (qui n’en trouve pas des comme ça sur Avignon) quand je me suis blessée dans l’escalier ! Quel clin d’œil involontaire ! J’en suis baba… non, mille-feuille !

3 réflexions sur « À table @73 »

      1. Cécyle Auteur de l’article

        On l’a partagé avec café et Sarah ! 😉 Un peu trop sucré, moins bon que celui qui aurait dû arriver à Avignon et a fini en estomac de monsieur et madame D.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.