Archives quotidiennes :

Lu @26

On connaît Vélib’ et Autolib’. La Mairie de Paris a aussi eu Burolib’, système de bureaux avec ordinateur en libre accès à disposition de ses agents, mais ça, c’était avant la pandémie.
L’autre jour à la pharmacie, j’ai découvert « Nausélib ».
C’est un complément alimentaire qui contribue au fonctionnement normal du système digestif. Il contribue à diminuer la sensation d’inconfort en cas de nausées dues au mal des transports (avion, bateau, voiture…) ou à un début de grossesse, et ce à grand renfort de gingembre.
Je ne sais pas qui a eu l’idée de cette appellation, mais pour qui se méprendrait, il pourrait croire à des comprimés de nausée en libre-service. Achat inutile, il suffit de regarder le plus souvent de regarder les actualités pour avoir la nausée, ou, pour certains, de monter sur un Vélib’. La boucle est bouclée ou comme dirait Caddie, la roulette a roulé. La Roulettelib ?