Archives quotidiennes :

Incyclicité @32

Je me suis abonnée à un opérateur de scooters électriques. C’était gratuit, j’ai pu avoir une petite leçon de conduite de scooter (c’était avant que je passe le BSR et bien avant que je reprenne le pilotage d’une moto).
À ce jour, je n’ai jamais utilisé mon abonnement. Je reçois toujours des promotions. À Pâques, cet opérateur a lancé un grand jeu avec des cadeaux sous la selle : des cookies, du crédit d’utilisation des deux roues et… des bouteilles de champagne ! De l’alcool offert pour la conduite de scooter ? Oui.
Misère.
C’est encore la preuve, hélas, que la vocation commerciale, quels que soient les moyens pour attirer les clients, prime sur une quelconque participation aux messages essentiels de la sécurité routière. Personnellement, j’aurais proposé d’offrir des gants. Il est aujourd’hui obligatoire en France de rouler avec des modèles certifiés CE, et je vois que la majorité des utilisateurs de scooters en flotte libre de cet opérateur roulent mains nues. Pourtant, ces équipements sont essentiels à la sécurité des conducteurs, même lors d’une simple chute.
On comprend qu’une société a ses priorités. Flatter ses clients en flattant leurs penchants contraires à leur propre sécurité est un choix. Il est désolant.