Archives quotidiennes :

Élection @28

Je rentre à l’instant du bureau de vote où je viens de faire mon devoir de citoyen. C’est toujours une certaine satisfaction que de glisser son enveloppe dans l’urne avec l’espoir que ce petit bout de papier emballé dans une enveloppe bleu portera loin mes idées…
Peut-être cette sensation de responsabilité est à l’origine de ce que j’appelle mon « TOC » électoral. En effet, il se manifeste exclusivement dans l’isoloir de la façon suivante : un fois le bulletin de mon choix en main, je passe un long moment à le regarder pour m’assurer qu’il s’agit bien du bulletin que je voulais choisir. Une fois bien certain de cette concordance, je plie le bulletin. Une fois plié, pris d’un doute, je le déplie pour m’assurer qu’il s’agit bien toujours du bon bulletin. L’opération peut ainsi se reproduire 3 ou 4 fois. Vient ensuite le moment de mettre le bulletin dans l’enveloppe. Il arrive alors bien souvent que je le ressorte, le déplie à nouveau puis, rassuré, je l’y remets et ferme l’enveloppe. Pour l’élection présidentielle, il faut ajouter l’étape de la réouverture de l’enveloppe et du bulletin, au cas où Gérard Majax soit passé par là.
Il y a quelques années, je faisais cela avec une inquiétude palpable. Depuis, je me soigne mais je continue ce rituel un peu comme une incantation inefficace jusqu’à présent mais avec un sourire moqueur : c’est important de se faire sourire !