Archives quotidiennes :

Brosse @41

Je cherchais dans Twitter si une écrivaine citée par Isabelle dans son billet « Grand Homme @26 » avait un compte Twitter. « Taguer » est un sport qui ne m’est pas encore aisé mais je m’y applique tant j’aime tisser des liens.
En faisant ma saisie dans le moteur de recherche, je me suis trompée de prénom (Florence au lieu de Françoise) et ai obtenu quatre résultats qui n’étaient évidemment pas les bons. J’ai passé en revue chaque résultat avant de me rendre compte de mon erreur. J’ai remarqué au passage que Twitter est d’un sexisme éclatant.
Sur les quatre comptes, trois n’avaient jamais écrit de microbillet. Ils en portaient la mention avec cette précision « Quand il publiera des Tweets, ils apparaîtront ici. » « Il » ? Florence est manifestement un prénom féminin. Pourquoi pas un simple « il ou elle publiera » ? On se le demande !

Note. Si Twitter veut éviter les questions de genre pour s’extraire du débat sur la binarité, il est aussi possible d’utiliser la voix passive (« Quand des microbillets seront publiés, ils… ») ou encore de faire une référence directe au compte (« Si ce compte publie des microbillets, ils… »)

Note 2. Je vous accorde que l’expression « Grand homme » est genrée ; mais « Grande femme » n’aurait pas le même sens. Il n’y a pas toujours de solution qui n’est pas dommageable au sens produit. Mais vous avez des suggestions… Les commentaires sont ouverts !