Archives quotidiennes :

Pucer @38

Je ne m’étendrai pas sur les manipulations visant à faire passer l’outil qu’est la vidéosurveillance pour une solution. Je suis tout de même sidérée parfois de son utilisation. Ainsi m’a frappée l’argument commercial d’un salon de coiffure annonçant sur sa porte vitrée « Salon climatisé et sous vidéosurveillance ».
Qu’est-ce qui peut motiver de choisir un salon pour sa vidéosurveillance ? Pour les risques de vol dans les affaires laissées dans une penderie ? Pour porter plainte en cas d’attouchements déplacés du cuir chevelu ? Je n’ai pas trouvé de réponse qui le justifierait, quelqu’un a des suggestions ?