À table ! @40

Cécyle m’a rapporté un cadeau que m’offrait sa mère pour mon anniversaire. Elle me précise que le cadeau peut me couper l’appétit. Elle ajoute ensuite que ça vient de Buchenwald. Je blêmis et m’inquiète un peu de ce que je vais découvrir, imaginant déjà des images de déportés. Ce choix de cadeau m’interroge. Cécyle insiste précautionneusement sur l’effet que pourrait me faire le cadeau.
J’ouvre le paquet et découvre un mètre pour mesurer sa taille venant de la Buchinger Wilhelmi, une clinique allemande proposant des cures alimentaires et de bien-être. La mère de Cécyle sait que je fais attention à mon poids. Je suis plutôt soulagée que cela ne soit pas si coupe-faim et fais remarquer à Cécyle que ça m’a fait bizarre l’allusion à Buchenwald.
Réponse de Cécyle : ah ! Oui… Oh ! Buchenwald, Buchinger, j’ai confondu le nom.

3 réflexions sur « À table ! @40 »

    1. Isabelle Auteur de l’article

      D’accord ! Je n’ose pas trop pour l’instant, même si j’ai de bonnes surprises sur la balance…
      L’anniversaire a été très sobre, d’autant que j’étais d’astreinte, donc en vigilance professionnelle 😉
      Bises,
      Isabelle

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.