Pucer @33

Dans mon nouveau travail, il y a souvent des rencontres avec des habitants. À la dernière réunion, un riverain ne m’était pas inconnu. Nous en sommes venus à nous dire que nous nous connaissions puis à retrouver que c’est dans le cadre de l’associatif. Nous discutons alors un peu en aparté.
Quelques jours après, il m’envoie un message via Facebook : « Hello, Facebook est fort quand même. Jamais avant on ne m’avait proposé ton profil. Nous sommes fliqués… » Oui, c’est très fort. D’autant que nous avons beaucoup d’amis en commun depuis longtemps. Décidément, cela se confirme, pas besoin de vidéosurveillance, une généralisation de Facebook suffirait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.