Vroum @17

J’ai eu une semaine d’astreinte au travail, pendant laquelle j’ai circulé en voiture, au cas où… Un soir, j’étais fatiguée et j’ai bien lu un panneau indiquant les jours de marché et les risques d’enlèvement de véhicules. Je l’ai lu et me suis mélangé les pinceaux.
Le lendemain, quand je suis allée chercher la voiture et ai vu les étals et les camions, j’ai eu un grand moment de solitude. La journée que je devais passer à Hôtel de Ville a commencé aux confins du 17e où j’ai découvert la préfourrière et les joies de l’amende à 179 euros. J’ai donc déjà dépensé plus que mon indemnité d’astreinte. C’est le métier qui rentre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.