Extravagance parisienne @35

La mairie de Paris cherche à ouvrir au public les voies désaffectées de la petite ceinture parisienne. Des accès sont ouverts par les associations qui gèrent les parcelles. C’est en toute discrétion. Plusieurs fois, j’ai pu m’y rendre. Il y a des tunnels, parfois longs, sans lumières artificielles. J’aime m’y promener sans utiliser une quelconque lampe. C’est une sensation étrange que j’apprécie beaucoup même si elle demande de la prudence.
L’autre jour, j’étais avec une amie. Nous avons croisé un groupe de quatre jeunes, filles et garçons, d’une vingtaine d’années, tous équipés d’une lampe. Ils parlaient fort et alors que nous faisions du bruit en marchant sur le ballast, ils ont eu peur.
Un peu plus tard, l’amie évoque le commentaire de ces jeunes que je n’avais pas entendu : « Elles sont courageuses parce qu’elles ne sont pas toutes jeunes. » Quel bel hommage !

4 réflexions sur « Extravagance parisienne @35 »

  1. vincent

    Si d’aventure, vous observez une lumière ronde au fond du tunnel, qui grandi à toute vitesse et semble se rapprocher, et que le bruit des personne au-devant deviens progressivement assourdissant, avec une sorte de … tchou-tchou…. Faites attention : vous devriez vite évacuer : c’est un train qui vous fonce dessus !!
    😀 😀 😀

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Vous pourriez me faire peur Vincent ! mais vu l’état des rails, au moins, je suis tranquille, ça ne risque pas d’arriver… Ouf ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.