Objectivement @36

Un autre argument de la bonimenteuse aux myrtilles est que ce sont de bons antioxydants. En discutant avec une cliente, elle ajoute « Avant, les gens savaient consommer des antioxydants naturels. Ils savaient ce qui était bon. » Réponse de la cliente : « On mangeait aussi ce qu’on avait. »
Ah ! Le « C’était mieux avant ! » ne marche pas à tous les coups !

6 réflexions sur « Objectivement @36 »

  1. vincent

    De nos jours, la jeunesse, est de pire en pire. « Avant », les jeunes n’étaient pas comme ça.

    …-> Découvert sur des papyrus … en hiéroglyphe égyptiens datant de plusieurs millénaires 😀

    Accessoirement, la substance la plus oxydante dans la nature, est… l’oxygène qu’on respire. Y compris pour nos cellules.
    D’ailleurs, si je ne m’abuse, c’est même l’origine de « oxy-gène ».

    Et c’est pourtant une des substance les plus naturelles qui soit 😀

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Et on ne parle pas assez des textes en cunéiformes sur les dérives de la modernité… 🙂
      Il me semble que la vie comme la mort sont dominées par l’oxydation. On a bien besoin de myrtilles pour limiter les risques de vivre alors !

      Répondre
      1. vincent

        Vous avez raison, pour les traces écrites laissés par les sumériens et leurs contemporains.
        Votre seconde phrase me rappel le livre Ubik de Philip K. Dick 🙂
        Un super roman de SF 🙂

        Répondre
          1. vincent

            🙂 Prolifique en terme de roman adaptés en films.
            Et et romans tous court.
            Ubik est vraiment une perle, selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.