Extravagance parisienne @34

Après avoir installé une marche pliante devant mes toilettes pour des raisons que vous trouverez ici, la canicule de juin m’a portée à une autre innovation. Quand je prends ma douche, je garde un seau près de moi qui recueille l’eau froide qui vient du chauffe-eau avant qu’elle ne soit à bonne température. Je récupère ainsi en un à deux jours l’équivalent d’une chasse d’eau. C’est toujours ça de pris !
Quand le seau est plein, je le sors de la douche et le pose près des toilettes pour l’avoir sous la main. Alors que la température frisait les 30 degrés, et que je me sentais un peu bouillir, une miction m’a appelée aux toilettes. Et là ; miracle ! J’ai sans réfléchir trempé mes pieds dans le seau. Je suis restée ainsi deux ou trois minutes, ravie de cette fraîcheur ce d’autant qu’il y a une chose que je supporte pas, ce sont les douches froides même par temps chaud.
N’avais-je pas là la solution idéale ? À l’usage, on en ferait presque pipi par gourmandise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.