Objectivement @34

Acheter des consommables d’imprimante peut être compliqué avec le nombre de références existantes. La dernière fois que j’ai acheté des cartouches, j’ai pris les modèles de mon équipement précédent. Je suis donc retournée au magasin pour un échange.
Au comptoir dont dépendent les accessoires d’imprimante, l’employée devait remplir un papier que son collègue, responsable du rayon, devait signer. Elle n’avait pas de stylo et ses deux autres collègues non plus. Comme elle l’a souligné « C’est le comble à la papeterie, mais on n’a pas de stylo pour travailler. » Son chef renchérit :  les stylos qu’il met à disposition disparaissent. J’ai donc prêté le mien.
Ce stylo, un cadeau d’un organisme de formation, est orange, comme le cordon de tour de cou des employés du magasin. Ils ont commencé à en plaisanter, le chef lançant qu’il faudrait essayer de me le faire leur offrir. Ils n’ont pas osé l’accepter. Pourtant, je l’aurais fait sans problème tant je compatis à ces petits tracas du travail en équipe qui peuvent pourrir la vie et amener à apporter « son » stylo pour travailler. C’est du vécu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.