Agit-prop’ @19

Entre-deux tours. Il est 21 h 30. Je prends la 13 à Invalides. Dans le wagon, une dizaine de jeunes gens rient, crient, s’invectivent. Je suis sur mes gardes. Je comprends vite qu’ils sont dans un état d’imprégnation alcoolique déjà bien avancée ; je prends place dans les places à six. Deux femmes au bout, dont une accompagnée par un jeune homme qui m’inspire confiance. En face moi, un de la bande, bière en main.
Un autre le rejoint vite ; son verre en carton sent l’alcool fort. Il plaisante avec son copain puis s’adresse à nous. Il veut savoir ce que l’on a voté. Je lui réponds que c’est personnel.
— Rien n’est personnel, tout est politique.
Belle analyse. Je souris. Je lui réponds que j’ai voté Benoît Hamon. Il m’indique qu’il a voté Philippe Poutou. Les autres voyageurs bottent un peu en touche. Le jeune homme ne lâche pas prise et nous explique que lui doit voter blanc au second tour mais que nous, il faut qu’on vote contre « cette grosse salope de Le Pen ».
Je m’adresse à lui.
— Vous êtes un électeur de monsieur Pouton et vous traitez madame Le Pen de salope ? C’est n’est pas compatible.
Il réfléchit.
— Connasse, ça va ?
— C’est parfait !
Les trois autres voyageurs se marrent, un peu interloqués par ma remarque. Je le suis aussi mais je n’ai pas pu m’empêcher. Le gars repart dans sa diatribe, en expliquant que oui, on ne doit pas penser que les femmes sont des salopes, mais que madame Le Pen, c’est une grosse connasse. On est à Montparnasse. Il descend avec sa bande ; me voilà soulagée et un peu effrayée de mon effronterie. Effrayée mais ravie d’avoir osé. J’ai de moins en moins envie de me taire. Ça promet !

11 réflexions sur « Agit-prop’ @19 »

      1. Vincent

        J’ai comme l’impression qu’elle n’aurait pas réagi autrement lors de l’échange.

        Mais… c’est plus à vous de me le dire 🙂
        Vous la connaissez mieux que moi 🙂 🙂 🙂

        :-*

        Répondre
          1. Isabelle

            La bande est d’accord avec Vincent. Il a tout compris. Petit Scarabée est sur le chemin de sensei Eunice. Les Mouton disent que sensei Romuald serait d’accord.

          2. Isabelle

            Tout de suite, tu veux tout ! Tu es déjà bigleuse et lesbienne, tu ne vas pas aussi être unijambiste.

          3. Isabelle

            Les Mouton savent que sensei Romuald connait les valeurs essentielles du judo, c’est comme connaître Eunice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.