Décroissance @44

PaillassonLes ambassadeurs du tri sont venus dans mon immeuble. Ils sont passés me voir chez moi, en journée, donc m’ont ratée. Ils ne sont pas très diplomates. Deux jours de suite, j’ai eu sur mon paillasson un papier « Dommage, vous n’étiez pas chez moi pour parler du tri ! » m’indiquant comment recycler et jeter les choses selon leur matière.
Bon, je savais déjà tout cela et je n’ai pas eu besoin de lire ces papiers pour les jeter dans la poubelle jaune. Si les ambassadeurs avaient été plus attentifs aux vrais amis de la nature, ils auraient joué au fooooot avec les Mouton et renoncé à gaspiller ces papiers.

10 réflexions sur « Décroissance @44 »

  1. Salanobe

    C’est « grâce » à la même logique, que l’on retrouve des produits bio, très emballés, colorés. Particulièrement les aliments transformés végé bio.

    Répondre
    1. Cécyle

      Vous dites ça parce que vous êtes jalouse ! Vous avez toujours rêvé qu’une ambassadrice du tri sonne à votre porte et susurre :
      — Parlons tri…
      Pas vrai ? 😉

      Répondre
      1. Salanobe

        Jusqu’à présent, non, mais maintenant que vous le dites…
        Ça ne fait pas un peu scénario improbable de film pour adultes ?

        Répondre
        1. Isabelle Auteur de l’article

          Salanobe, vous semblez bien connaître les films pour adultes. Mais, vous voulez parler des films d’horreur, c’est ça ?

          Répondre
          1. Salanobe

            « Bien » serait exagéré mais je suis curieuse. 😉 Evidemment que je pensais aux films d’horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.