Déo @18

Guerilla marketing...À l’occasion d’une discussion, j’ai découvert la « guérilla marketing ». Cette expression cache une pratique que son défenseur a devant moi qualifiée de « transgressive ». Il s’agit de publicités placardées sciemment sur des murs interdits à l’affichage. Pour autant, ce sont des groupes et des agences publicitaires qui sont derrière. Outre la récupération à bon compte de pratiques amateurs ou politiques de l’affichage sauvage, c’est un détournement (sans impôts ni taxes) des voies d’affichage autorisé et payant.
Comme si Paris n’était pas déjà envahie par les publicités…

2 réflexions sur « Déo @18 »

  1. vincent

    N’encourent-ils pas de peines ? Amendes ?
    Car il ne doit pas être bien difficile de découvrir qui a commis la … transgression.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.