Pucer @20

Le souffle après la tempêteUne nouvelle campagne de recrutement pour l’armée a fleuri récemment. Oui, fleuri, car elle est presque fleur au fusil avec un discours très positif, centré sur des personnes qui s’engagent pour la protection des autres.
Une de ces recrues est Marion. L’accroche qui met en avant sa motivation affirme : « Je veux être le nouveau souffle après la tempête. » Nouveau souffle ? On imagine bien les créatifs vantant l’écho de la renaissance et l’image maternelle protectrice.
Après les attentats et dans un contexte où la crainte principale est une explosion meurtrière, j’ai été frappée qu’aucun membre des différentes équipes ayant élaboré ou validé cette campagne n’ait percuté.
En tous les cas, cette maladresse détonne dans le ton policé habituel des campagnes de l’armée qui évite bien d’évoquer directement la fonction létale de l’action militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.