Salade @11

compote de coingJe fréquente toujours ce magasin dont je vous ai parlé, Naturenville, même si les prix ont tendance à augmenter. J’y fais quelques affaires et trouve des produits que je ne trouve pas ailleurs. En ce moment, les coings. 3,60 euros le kg. C’est prohibitif mais je n’en ai vu que là et, une année sans coing, c’est comme… un baiser sans la langue ? Quelque chose comme cela.
Je n’en prends que deux à la fois, espérant que mes voisines, au courant de mes péchés mignons, m’en trouvent à moindre prix. Hier, j’en prends donc deux, trouvant étrange qu’ils soient si brillants. On aurait dit qu’ils luisaient. Je m’en inquiète auprès de la caissière qui n’a pas d’explication. J’insiste un peu.
— Ils sont transgéniques ?
Elle sourit à peine. Je continue.
— Ou alors, c’est une variété particulière.
Elle ne sait pas.
— Je les laverai bien.
— Je vous conseille de les éplucher.
— Les éplucher ?
J’aurais volontiers ajouté « Malheureuse ! » mais j’ai bien senti qu’elle n’était pas d’humeur. Elle me dit qu’ils ne sont pas bio. Je lui explique que peu me chaut et que dans une compote de coing, la peau est aussi importante que les pépins.
— Je ne fais jamais de compote…
Je trouve ça triste. Je n’en dis rien, opine, embarque mes emplettes et rentre chez moi toujours intriguée par la couleur de mes coings. Je viens de faire la compote ; les coings étaient trop mûrs, ce qui explique sans doute la couleur. Je les ai quand même fait cuire ; la compote n’est pas très bonne. Tant pis. Cela m’apprendra à succomber sans discernement.
Quant à cette jeune femme, je trouve dommage de travailler chez un primeur sans s’intéresser à ce qu’elle vend. Il y a tant de saveurs et de recettes à découvrir ! Quant à ne pas faire de compote de coing… Un baiser sans la langue ; pas moins.

9 réflexions sur « Salade @11 »

  1. vincent

    Les coings, se mangent-ils sans cuisson ? Je m’en étonne.
    Mais je ne devrais pas : je n’y connais rien, en coings.

    En revanche, on (pas moi) fait de la bonne confiture de coings par chez moi.

    Mais deux, n’y sufisent pas.

    Répondre
        1. Cécyle Auteur de l’article

          La compote, elle l’a trouvée bonne. Pour le set, elle râle un peu. Je vais lui répéter votre argument. Merci ! 😉

          Répondre
          1. vincent

            Ca fait plus foooot, quand c’est chifoné.
            Un terrain de foot avec… avec…. de la lavande ! Pour cacher les ballons ! 🙂

          2. Cécyle Auteur de l’article

            Bonne idée ! Et en plus, ça sent bon ! 😉
            J’en ai ramené un pied d’Avignon l’année dernière. Il n’a pas résisté à mon intérieur parisien. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.