Sainte Marie Joseph ! @3

PerformanceÀ quarante-huit d’heures d’intervalle, je suis tombée sur deux personnes qui ont mis en doute mon albinisme et ma déficience visuelle, arguant savoir mieux que moi de quoi il s’agissait.
Le premier, un homme, la soixantaine active, dans un magasin bio, devant des frigos fermés par une porte en verre. Je m’excuse auprès de lui : je dois ouvrir la porte (donc le déranger) pour trouver mon Croq’setan. J’argue que je suis malvoyante. Il enchaîne avec je ne sais quoi et j’en viens à dire « Je suis amblyope. »
— Vous voyez bien d’un œil, alors ?
J’explique. On peut être amblyope des deux yeux.
— J’ai un frère qui l’est, argue-t-il. Ce n’est que sur un œil.
J’explique encore. Il n’en démord pas. Dans la conversation je dis « Je suis albinos. »
— Mais non ! Vous n’avez pas les yeux rouges.
J’explique. Les lapins, les humains… Il insiste.
— Vous n’avez pas les yeux rouges, vous n’êtes qu’à demi albinos, alors.
J’explique encore. Il n’en démord pas, considère que je dis n’importe quoi. Il est impossible d’être amblyope des deux yeux et d’être albinos sans avoir les yeux rouges. Je l’envoie paître. Il part en ruminant que les gens sont impolis en plus de ne pas savoir de quoi ils parlent.
Deux jours plus tard, lors de ma Performance au Bar’Ouf, on discute à quelques-unes de la difficulté d’écrire dans les conditions qui étaient les miennes vu mon handicap visuel. Je dis « Je suis albinos. » et re…
— Mais tu n’as pas les yeux rouges.
J’explique. Et la jeune femme de vouloir que je sache combien la situation des albinos est difficile en Afrique… Je sais…
— Mais si tu savais ce qui se passe là-bas…
Je sais. Elle n’en démord pas et continue de me raconter comment je m’y ferais découper en rondelles. Je n’ai pas envie de l’entendre plus ; je zappe.
Morale de l’histoire ?
Sans doute que la démarche de l’un et de l’une n’est pas la même, la suffisance machiste du premier étant avérée ; l’est aussi la gentillesse de la seconde. Ceci étant, si quelqu’un me dit « Je suis la cousine de Spock, j’ai l’oreille gauche pointue. », il ne me viendrait pas à l’idée de contester la chose ni de lui dire qu’en Chine, on pourrait confondre ses oreilles avec celles des cochons, petite friandise très appréciée des gastronomes. Alors pourquoi ce besoin de dire « Je sais mieux que toi. » sur quelque chose qui touche à l’identité même de la personne ou à sa sphère avérée de compétence ?
Lors d’un de mes entretiens d’évaluation au stage de bigleuserie, une ergothérapeute m’a demandé :
— C’est quoi le plus difficile pour votre déficience visuelle ?
— Les autres.
Est-ce finalement cela qui sera au centre de mes nouveaux apprentissages ? Suspens.

9 réflexions sur « Sainte Marie Joseph ! @3 »

        1. Cécyle Auteur de l’article

          C’est que la bigleuse que je suis voit mieux les pièces des dames que celles des échecs, alors ?

          J’ai un bermuda à petits carreaux, cela ira bien avec !

          Répondre
          1. Isabelle

            Pour Cécyle, je dirais plutôt jouer avec les dames que jouer aux dames. Les échecs, c’est le jeu de la toute puissance féminine avec un pauvre roi qui ne voit pas beaucoup plus loin que le bout sa… enfin que la case d’à côté, c’est ça ?

          2. Salanobe

            C’est vrai qu’aux échecs, le roi ne se déplace que pour fuir pathétiquement de case en case, alors que la reine est la plus forte des pièces. Et c’est toujours lui qui fait perdre la partie. Quel boulet !!!

          3. Cécyle Auteur de l’article

            Un roi bigleux ? 😉
            Je préfère en effet jouer avec la reine si elle arrête de protéger le roi ou alors avec les dames. les Petits Chevaux c’est pas mal non plus ! Mais je ne sais pas trop ce que cela peut donner en couleur d’yeux.

            Pour la petite histoire, j’ai raconté l’affaire à l’orthoptiste de Sainte Marie Joseph. Elle a beaucoup ri !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.