Noël @21

Blog Hall à NoëlAlors que je rentre de mes courses, je prends l’ascenseur avec ma voisine, madame J. Elle est accompagnée des quatre enfants qu’elle garde. L’un d’eux sort de l’école. Il a une couronne sur la tête. J’admire sa couronne. Madame J. m’explique qu’ils ont mangé la galette. Je lui fais remarquer que l’école est laïque et qu’ils n’ont pas à fêter l’épiphanie, arguant que si j’avais un enfant à l’école, j’irais dire ma façon de penser aux autorités compétentes.
Madame J. est musulmane un peu pratiquante. Elle est d’accord mais toujours un peu sur la réserve. Elle n’aime guère la contestation. Nous en rions ; je rentre chez moi et ouvre ma boîte mail. Un message de l’lnter-LGBT me parle de galette. Mon sang de fait qu’un tour ! Je dégaine sitôt mon clavier :

« Bonsoir,
« Étant donné que l’inter-LGBT est une association laïque, permettez-moi d’être surprise par le fait qu’elle succombe à la « galette des rois », ladite galette ayant vocation première de célébrer l’Épiphanie, hommage aux rois mages, eux-mêmes annonçant la « bonne nouvelle » (la naissance de Jésus, donc). Cette posture est d’autant plus regrettable que les positions des églises chrétiennes et autres religions du livre sur l’homosexualité font des ravages, en Europe, un peu, en Afrique, beaucoup.
« Si vous avez envie absolument de manger de la pâte feuilletée fourrée à la frangipane à fins de vous coller une couronne sur la tête, un autre nom me semble s’imposer.
« Bien amicalement
« Cy Jung »

Je n’ai pas de réponse à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.