Pauvres enfants ! @21

Forum 14Je reviens sur ma poignée de main avec Nathalie Kosciusko-Morizet.
La conversation qui a suivi, menée par les petites provocations de Sylvie, a duré cinq longues minutes. Il a été question du prix des loyers (en référence à une jolie passe d’arme entre la candidate d’EELV, Célia Blauel, et notre parachutée en cheffe), et, par effet ricochet, du salaire des enseignants (je suggérais de les augmenter), puis du nombre d’élèves par classe (la candidate de la droite affirmant que mieux valait moins d’enseignants mieux payés que l’inverse), conversation qui nous a menées à la modification des rythmes scolaires (à laquelle, forcément, elle est opposée), donc à l’atelier chocolat auquel participe son fils cadet.
C’est important, « pour une maman » (je cite) de savoir ce que son enfant fait dans le cadre des activités périscolaires, non ? Et madame Kosciusko-Morizet, en dépit de ses efforts, n’arrive pas à savoir ce que son fils fait dans l’atelier chocolat, preuve s’il en fallait de l’ineptie de la réforme. Sylvie lui a promis de lui obtenir l’info. Il ne faudrait pas que la destinée de Paris soit l’otage d’un atelier chocolat, tout de même…
Pauvres de nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.