Mère porteuse @4

Dans une banque, il m’a été donné le livret de tarifications pour les particuliers. Une rubrique est intitulée « GPA ». Quoi ? On propose de la gestation pour autrui dans cette banque, certes internationale, mais devant respecter la législation française ?! Non, il s’agit de la « gamme des moyens de paiements alternatifs aux chèques ». Remarquez, ce n’est pas si différent, c’est toujours une question d’argent, de payer et faire payer.

5 réflexions sur « Mère porteuse @4 »

  1. Cécyle

    Ça, quand tu tournes une page… Tu en oublie tes classiques ! GPA, c’est une marque de casques de moto. Rien à voir donc avec une quelconque gestation pour autrui, à moins que tu ne décides de taper sur la tête de tous les prétendants ! 😉

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Cécyle, je crois plutôt qu’il me faudra un casque pour me défendre contre la virulence de certains défenseurs de la GPA, mais, comme tu sais,… on ne lâche rien ! 😉

      Répondre
  2. Locks971

    Ah, les sauts (quantiques) que fait mon cerveau parfois. J’ai lu le titre (mère porteuse) et plus loin banque (de sperme donc, logique) confortée encore un peu plus loin par le sigle GPA que j’ai appris il y a peu (même titre @3). 2+2=3 ! Hein ? Allez on relit tout ça. Ah… ça y est j’ai compris.
    Ceci dit c’est aussi le principe des banques que de garder notre argent en gestation pour autrui, non ?
    Ok… Mon esprit est encore plus confus… J’arrête !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.