Paris @23

Attention un métro peut en sauter un autre...L’an dernier, j’ai passé des épreuves de concours (six sur cinq jours) à dix minutes à pied de chez moi. Cette année, c’est à plus d’une heure en transports en commun. Surtout, il me faut aller en zone 4. Or, j’ai un passe pour les deux premières zones seulement. Il m’est donc nécessaire de prendre un abonnement spécifique. Cécyle m’accompagne à un guichet pour voir ce qui serait le mieux.
Un employé très gentil étudie ma demande, et regarde ce qui est le moins cher. Le prix sera de 17,90 euros. La manipulation doit être faite à la machine spéciale pour les passes.
Cécyle et moi nous lançons dans la procédure consistant à prendre un abonnement supplémentaire hebdomadaire en zones 3 et 4 pour la semaine concernée. Cet abonnement sera enregistré directement sur mon passe. La machine indique que j’ai déjà les zones 1 et 2 et j’appuie sur le logo de la zone 4 pour ajouter les deux manquantes. Le tarif de 31 euros (et je ne sais plus combien de centimes) s’affiche. C’est plus cher que le complément de tarif pour les dix trajets que je prévois (2,4 euros par voyage). Je ne valide pas, me demande ce que j’ai loupé, commence à m’en aller, quand Cécyle me rattrape par la manche et me dit de retourner voir le guichetier.
Très gentiment, il procède à la manipulation avec moi et sélectionne seulement les zones 3 et 4. Le « bon » tarif s’affiche.
Programmation pas tout à fait au point que celle qui, tout en considérant que certaines zones sont déjà payées, les refacture. De quoi faire payer deux fois certains clients ne connaissant pas le prix de l’option choisie et étant trompés par le système. Allez, encore un effort madame la RATP !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.