Paris @20

Je suis très sensible au bruit environnant. En ce moment, il y a des oiseaux dans le jardin derrière chez moi. Ils cui-cuitent (Cécyle, ne cherche pas dans un dictionnaire, ça n’y sera pas) avec entrain nuit et jour. C’est très agréable pour moi et cela m’apaise.
Cécyle est venue dormir l’autre jour. Elle a un peu grogné le matin, car elle avait mal dormi, notamment à cause de « ces foutus oiseaux ». La sentence définitive est tombée : « Je préfère le bruit d’un camion ! »
On peut dire que nos points de vue sur ce sujet sont irréconciliables.

11 réflexions sur « Paris @20 »

  1. Cécyle

    On me dénonce !
    La vraie vérité vraie, c’est que je me suis fait attaquée par un moustique, ce qui m’a détourné de l’esprit de nature ! Mais quand même, les oiseaux… Ça fait un raffut ! Je préfère Petit Mouton, il est plus tranquille.

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Je dénonce aussi ton accusation envers Petit Mouton de ne pas t’avoir défendu contre le moustique. C’est un pacifiste, tranquille jusqu’au bout ! 😉

      Répondre
      1. Cécyle

        Mais je n’ai pas accusé Petit Mouton !! Il a joué toute la nuit au majong avec Tranquille et a été très gentil. Je crois par contre qu’il a peur des moustiques !

        Répondre
        1. Isabelle Auteur de l’article

          Oh ! quelle défense.
          Bon, c’est vrai que tu as fait découvrir à Petit Mouton le mahjong avec Tranquille, ce qui lui a bien plu. Je crois qu’il n’est pas copain avec les moustiques, parce qu’ils ne se laissent pas approcher. Petit Mouton aime les « copaiiiiiins » avec lesquels jouer (au foot, au mahjong…)

          Répondre
    2. Petit Mouton Auteur de l’article

      Merci ma Cécylou. Tu sais, je veille sur ton sommeil, mais je ne tape pas avec des poêles à marrons. D’ailleurs, Isabelle n’en a pas, même si elle n’aime pas trop les pigeons non plus.
      Nous sommes très contents d’avoir des copaiiiiiiiiins oiseaux qui nous cui-cuitent des fois même sur le rebord de la fenêtre.
      Gros bisous !

      Répondre
    1. Cécyle

      Pour la petite histoire, juste après avoir publié Once upon a poulette, KTM éditions a vu ses jardinières extérieures mises à sac par des pigeons, ce qui n’était jamais arrivé jusqu’alors ! 😉

      Répondre
  2. salanobe

    C’était bien la moindre des choses. Surement que quelqu’un leur a lu le livre comme je l’ai lu à mes chiens.
    En tous les cas, Jeanne est leur personnage préféré maintenant et vous leur auteure préférée.
    Ils voulaient que je leur lise Cul nul mais je vais attendre qu’ils soient plus grands. Déjà que mes chiennes ont tendance à préférer « jouer » entre elles plutôt qu’avec les mâles. Je suis bien placée pour comprendre mais là, ça ne m’arrange pas trop.

    Répondre
    1. Cécyle

      Et en plus, la PMA n’est pas comprise dans « la loi » (inutile de préciser laquelle, il n’y a désormais plus qu’une « loi »). Dur dur ! Peut-être qu’un précédent vétérinaire pourrait faire avancer l’égalité des droits ? 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.