Mariage @18

Avec toute la bienveillance qui me caractérise, je voudrais partager une interview de FB (non, je n’écrirai pas son nom !), nouvelle prêtresse réac de l’ordre bourgeois, hétérosexiste et clérical.
Extrait : « (…) la première homophobie aujourd’hui est celle du gouvernement qui veut que les personnes homosexuelles soient entièrement et seulement guidées par leurs instincts sexuels, ce qui est d’une certaine manière les réifier et nier leur singularité et leur identité personnelle – leur liberté en fait. » (L’intégral de l’extrait est ici, je vous laisse savourer la source.)
J’aurai juste une question : le mariage, l’adoption et la PMA relèvent des « instincts sexuels » ? Incroyable ! Et moi qui croyais que c’était tout le contraire… Au moins, je comprends pourquoi mes propres instincts sexuels sont en berne ! C’est déjà ça de gagné.

9 réflexions sur « Mariage @18 »

  1. Evy

    Ça y est, j’ai à nouveau mal au cœur ! Déjà que l’année commence difficilement pour moi. C’est quand même gonflé comme pirouette que de prétendre que nos revendications sont uniquement guidées par nos instincts sexuels ! Et moi qui croyais bêtement que justement c’était plutôt des revendications qui tendraient à fondre les homos dans un moule social assez normatif en fait, et en rien lié à nos instincts, qu’est ce que je suis bête 😉
    Je passe sur le commentaire sur le genre où il est clair que FB n’a rien compris ou ne veut rien comprendre ! Pfff
    Ça ne sert à rien de discuter avec ces gens-là de toute façon et, au fait, bonne année !!!!

    Répondre
    1. Cécyle Auteur de l’article

      Ne nous faisons pas d’illusions ! Il s’agit là de la veille idée selon laquelle l’homosexualité serait par nature une perversion (au sens non lacanien du terme), une déviance purement sexuelle, au même tire que… la liste est dans les propos des manifestants contre l’égalité des droits !
      Cela tient, à mon sens, au fait que l’homosexualité dissocie plaisir et reproduction. Ah ! divine chair… 😉

      Répondre
  2. Evy

    Je corrige ma faute *ou ne veut pas comprendre. Voila c’est mieux 😉
    Je n’aime pas le mot homosexualité car il est facile pour ceux qui le veulent de penser qu’il ne s’agit dans nos relations que de sexe et de laisser en dehors la dimension amoureuse !

    Répondre
      1. Evy

        Gay est certainement le mot que je préfère même pour les filles, c’est comme ça que je me définie si besoin, sinon lesbienne est sans problème 😉

        Répondre
        1. Cécyle Auteur de l’article

          Les « gays » français sont d’une culture trop sexiste pour que je m’y associe. C’est à peu près la seule manière de me nommer que je n’aime pas ! 😉
          On garde lesbienne, alors ? 😉

          Répondre
          1. Evy

            Ok on garde lesbienne 🙂
            Je ne fréquente quasiment plus le milieu ici et c’est vrai que pour moi gay c’est plutôt dans son sens anglais 😉 Vous prenez des notes ou quoi Cécyle ? LOL De ce que j’ai pu en voir dans certaines émissions les gars non pas l’air de faire grand cas des lesbiennes, dans leurs soirées en tout cas. C’est toujours la même histoire on reste des femmes et eux des hommes !

          2. Cécyle Auteur de l’article

            Oui, on reste des femmes et eux des hommes… et ils oublient combien le mouvement pour l’égalité des droits doit au mouvement féministe ! Comme dirait ma grand-mère, on a donné de la confiture aux cochons ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.