Noël @12

J’avais déjà épinglé la mairie de Châtelaillon-Plage et celle d’Avignon qui semblaient vouloir déroger à la loi de 1905 en installant des crèches dans leur mairie. Et voilà que ma mairie, dirigée de main de maître par Pascal Cherki, un grand militant socialiste plutôt à gauche du PS, dépose un tract dans ma boîte où il est question de « l’esprit de Noël ». J’ai beaucoup d’affection pour Pascal. Je lui ai donc fait la lettre qui suit. Je vous dirai s’il me répond.

    À Pascal Cherki, maire du 14e arrondissement
    Objet : « 100 % esprit de Noël »
    Monsieur le maire,
    Cher Pascal,
    Permets-moi de te témoigner ma plus vive surprise à réception dans ma boîte aux lettres du tract ci-joint édité par la mairie du 14e annonçant un « Village de Noël » le 8 décembre. Le « Village de Noël »… Mais qu’est-ce donc que ce « Noël » dont ce tract ne fait pas moins que de vanter « l’esprit » ?
    Noël ? Mon Grand Robert est sans ambiguïté : « Fête chrétienne célébrée le 25 décembre, en commémoration de la naissance du Christ. » La loi de 1905 ne s’appliquerait-elle plus dans notre arrondissement ? J’en suis d’autant plus surprise que je sais ton attachement à la laïcité. Il doit donc s’agir d’autre chose…
    Noël ? Au vu de la débauche de publicités invitant à une consommation sans limites et considérant que ce « Village de Noël » propose des « Produits artisanaux », dois-je comprendre que la mairie du 14e défend désormais « l’esprit du libéralisme » à moins qu’il ne s’agisse d’une politique souterraine de lutte contre la crise par la relance de la consommation ? Et moi qui te savais un fervent adversaire de la société marchande ! Je dois encore me tromper d’interprétation…
    Noël ? « Ateliers créatifs », « Art du cirque »… Serait-ce une fête pour les enfants ? Noël, la fête des enfants ! Comment ai-je pu à ce point laisser ma pensée s’égarer !? Noël permet de faire la fête aux enfants pour qu’ils deviennent de bons citoyens imprégnés de valeurs chrétiennes et libérales. C’est ça ? Ouf ! L’ordre social est sauf.
    Est-ce vraiment ce que tu défends ? Permets-moi de penser que cela ne peut pas être le cas et d’espérer que ce « Village de Noël » ne se reproduira pas.
    Avec toute mon affection,
    Je t’embrasse
    Cécyle

8 réflexions sur « Noël @12 »

    1. Cécyle Auteur de l’article

      C’est exactement ce que m’a répondu une voisine anticléricale !! 😉 Ah ! Noël. Quel pouvoir d’atteinte à nos principes !

      Répondre
    1. Isabelle

      Pourquoi ? Une Cécyle de perdue, mais cinquante gus qui trouvent que « Noël, c’est bô, c’est mâââgique !, etc. » dépensant de l’argent dans le village et ils seront contents si les commerçants sont satisfaisaits de leurs comptes. Bon, il en faut au moins cinquante personnes pour faire le poids politiquement face à Cécyle !
      C’est ce qui m’agace le plus, l’incontournable notion d’argent dans ces fêtes de fin d’année. Du rêve l’esprit de Noël, ses cadeaux, ses décos ? Oui, face à la réalité de la pauvreté, de l’endettement, des fins de mois difficiles…

      Répondre
    2. Cécyle Auteur de l’article

      Promis, Tempérance, si j’ai une réponse, je publie.
      Et console-toi, Isabelle : le « Kéké (en marinière) dans les journaux » a une nouvelle idée de nationalisation ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.