Pucer @9

Le Parisien du 18 juillet 2012 consacrait sa une aux innovations qui vont changer notre quotidien, schéma d’une maison bourrée de capteurs et de caméras à l’appui. L’objectif est de nous montrer qu’il est possible de déclencher automatiquement la cafetière quand le réveil sonne ou que le chauffage baisse quand la voiture a quitté le garage.
Face à un tel schéma, je suis tout de suite inquiète des atteintes aux libertés et de la standardisation que l’on nous propose, sous couvert d’innovations technologiques. Le miroir du dressing, par exemple, dit que telle chemise a déjà été portée et que telle autre s’accorde bien avec ce pantalon. Sur quels critères ? Je l’ignore, autant que j’espère que chacun pourra choisir ses préférences et adapter ces systèmes à son mode de vie.
Pourra… Combien êtes-vous à avoir trifouillé dans les préférences de votre traitement de texte pour choisir votre style par défaut, les outils qui s’affichent dans la barre de menu et les règles de saisie automatique ?
— Les quoi ?
Nous sommes au cœur du sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.