Aïe ! @6

Début juillet, la SNCF a annoncé l’ouverture de lignes de cars sur Londres, Bruxelles et Amsterdam afin de proposer une offre de transport moins chère que le train. J’ai entendu l’information sur France Info, reportage à l’appui. Tarifs, confort, durée du voyage, concurrence avec d’autres lignes de car… Tous les sujets ont été abordés. Tous ? Il m’a semblé manquer l’essentiel : quid du bilan carbonne du transport de voyageurs par route ?
J’avoue volontiers que l’information m’a agacée (puisque c’est désormais le terme à la mode). Je ne comprends en effet pas que le gouvernement puisse autoriser des liaisons par route là où le rail existe tant il est urgent et impératif de réduire notre consommation en énergies fossiles. Et si la SNCF tient absolument à proposer des trajets peu chers, qu’elle remette en service toutes les lignes de train régionales, nationales ou internationales sacrifiées sur l’autel du tout-TGV ! Non mais.

Note. Je pars tout à l’heure en TGV direction Grenoble. Priez pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.