Pucer @8

Cécyle m’a offert un logiciel formidable, dont je me sers (« pas assez » et « pas aussi bien que je pourrais » pourrais-je sans doute lire dans ses pensées…) C’est le fameux Antidote.
Récemment, j’ai passé à la vérification d’orthographe un billet où il y avait le mot « vidéoprotection ». Ce vocable sert à la stratégie se dessinant depuis quelques années de faire passer la pilule d’une utilisation plus massive et plus intrusive de la vidéosurveillance. Ni le logiciel de traitement de texte, ni Antidote ne connaissent ce néologisme et ils me proposent à la place « vidéoprojection ». Ce n’est si pas mal vu, car c’est bien de la transparence de la vie privée dont il s’agit.
« Souriez, votre bobine est regardée ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.