Incyclicité @6

Ah ! bicyclette...Récemment, j’ai expérimenté les conséquences de l’incyclicité intégrée. Le feu étant passé au rouge, j’allais m’arrêter près d’une voiture déjà arrêtée. J’ai alors vu un passant sur le trottoir attendant gentiment pour me laisser passer. Je lui ai fait un signe de tête en freinant, ce qui m’a valu… un remerciement !
Peut-être que la clé est là : admonester quand il y a un non-respect du code et remercier sinon. Irréaliste ? Sans doute, mais c’est agréable, mais peut-être qu’il est possible d’apprécier parce que c’est rare…

2 réflexions sur « Incyclicité @6 »

  1. Cécyle

    Il n’est pas rare que j’agisse comme ce piéton… quand je vois le signe de l’automobiliste, bien sûr. Ce qui n’est jamais gagné ! 😉

    Répondre
  2. Christine Boisselier

    Je pense que si l’on veut « changer le monde » il faut agir ainsi au jour le jour, un petit sourire, un signe peuvent égayer une journée et c’est bien là l’essentiel 😉
    Je me souviens d’un jour ou j’étais un peu morose et à la traversée d’un passage piéton j’ai croisé une sœur qui m’a offert un magnifique sourire vrai et lumineux : cela a embelli toute ma journée et j’y pense encore parfois 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.