Paris @12

http://www.ile-de-france.culture.gouv.fr/Dans ma jeunesse, on parlait de Paris et de la province. Peu à peu, le terme de « région » s’est substitué à province dans l’expression « en région ». Je trouve regrettable cette façon de parler de façon « politiquement correcte », car elle n’est pas juste.
Formatrice pour un ministère, je me plais à le souligner aux stagiaires, notamment en province, car je peux montrer le glissement. En effet, alors que l’expression s’est imposée pour contrer l’écho négatif, renvoyant à l’ennui et à un esprit paysan, voire étriqué, qui seraient associés à la vie hors de Paris et sa banlieue, elle manque un élément : Paris fait partie d’une région. Expliquer ce qu’est la décentralisation me permet au moins d’éclairer la confusion de l’emploi de « région » en citant les directions régionales situées à Paris ayant pour zone de compétence l’Île-de-France, qui n’est pas toujours un îlot.
Hélas, le plus souvent mon origine parisienne et ma vie à Paris font hausser les épaules à mes interlocuteurs, qui semblent penser qu’au fond, ce n’est qu’une façon pour moi de continuer à parler sans morgue, mais avec encore du mépris, de « province ». J’arrive parfois à être entendue, cela me suffit pour continuer l’explication de mots.

1 réflexion sur « Paris @12 »

  1. Cécyle

    Peut-être que le malentendu vient de l’étymologie de « province » qui désigne à l’origine un pays vaincu.
    Pour ma part, j’aime bien « régions », même si le sens est faux puisque l’Île-de-France en est une. Est-ce moins péjoratif ? Ce n’est pas si sûr…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.