Déo @4

Je réponds régulièrement à des sondages pour gagner des chèques-cadeaux. Tous les sujets sont possibles, et notamment la perception que l’on a des publicités. A-t-on vu des affiches dans le métro ? Qu’est-ce que l’on en a pensé ?
À chaque fois, je me rends compte combien je ne regarde pas les affiches dans le métro, et découvre des « perles ». La dernière en date, la publicité pour Opium, parfum d’Yves Saint Laurent (ci-contre). Mais qu’est-ce donc que cet objet oblong terminé par une sorte de gland que la dame a entre ses seins ? Un flacon de parfum ? Sans doute…
Comme le sondage me permettait de dire ma façon de penser, j’en ai profité pour dénoncer le sexisme de cette image, l’instrumentalisation sexuelle des femmes, et demander si la dame était censée sucer son flacon de parfum, avant ou après vaporisation. Pourvu, quoi qu’il en soit, qu’elle n’avale pas !

3 réflexions sur « Déo @4 »

  1. Isabelle

    Autre interprétation possible : elle est censée pratiquer une « branlette espagnole » (selon mes vagues connaissances des termes profondément techniques en ce domaine) ou une « cravate de notaire » (expression que j’apprends tout juste de wikipédia en cherchant à vérifier la première).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.