Archives quotidiennes :

Grand homme @8

"La divine adoratrice" de Christian JacqDans la suite de mes cours à l’École du Louvre, j’ai découvert les « divines adoratrices ». Ce sont des femmes ayant acquis sous certaines dynasties un pouvoir leur donnant des prérogatives royales. Elles étaient ainsi les seules femmes à être autorisées à rivaliser avec les pharaons. Certaines ont même été déifiées. Belle preuve de non-sexisme me direz-vous ? Que nenni ! À l’apogée de leur pouvoir, les « divines adoratrices » se devaient d’être célibataires, vierges, uniquement dévouées au dieu Amon. Si le pharaon était le représentant du dieu sur terre, la grande prêtresse n’en est que…. sa femme. La mince lueur d’espoir quant au statut de la femme peut s’éteindre : elle ne se définit pas autrement que comme l’épouse dévouée du dieu. Ne soyons pas bégueule, « divine adoratrice », c’est tout de même plus chic que bobonne…