Vérité syndicale @3

« Allô docteur », sur France 5, le 20 septembre dernier, traitait des rêves. Sur le plateau, une femme faisait office de témoin. Face à elle, un psychanalyste et une neurologue. Ces deux-là ont été remarquables de finesse d’esprit, désamorçant avec un flegme et des arguments simples les clichés sur les cauchemars, les rêves prémonitoires et les interprétations sauvages.
Au premier rang des inepties qu’ils ont dû affronter, un reportage consacré à un « café rêves ». Chacun raconte son rêve. Une « psychothérapeute » (les guillemets s’imposent) écoute. Une dame raconte qu’elle est allée chercher trois ampoules ce qui lui vaut quelques aventures rigolotes.
Dès la fin de son récit, la « psy » embraye : « Si vous êtes allées chercher des ampoules, c’est que vous cherchez la lumière ! » Mazette ! Pourvu que cette dame n’aille pas raconter qu’elle a rêvé ensuite qu’elle avait trouvé des douilles. La « psy » aurait argué qu’elle allait se faire tuer.
Ampoule, douille, arme à feu, mort… Moi aussi je peux faire de l’interprétation à deux balles ! Je ne m’appelle pas Jung pour rien, quand même ! Si ? D’accord. Je retire, tout en ayant parfaitement conscience de la portée symbolique de l’exemple que j’ai choisi… quand même !

6 réflexions sur « Vérité syndicale @3 »

  1. Michele Chazeuil

    Tiens… Tiens… J’aurais personnellement relevé (si la patiente avait été sur le divan — en position d’analyse) :
    Hum ! Hum ! « Douille ? » (silence)…
    « douille ! » (silence)…
    « douille… » (songeuse).
    D’expérience, je crois que dans mes silences interrogateurs, exclamateurs, songeurs, elle aurait entendu qu’elle avait trouvé (ou aurait aimé trouver) : des c…lles. Ouille !!!

    Répondre
  2. Valérie

    Billet tout plein d’humour … c’est bien pour commencer la journée …
    Moi je retiens « mazette » … et je dis que Cécyle est une ampoule pardon une lumière de mots … Sourire!

    Répondre
  3. elle17

    Enfants, on dessinait sommairement une ampoule et on demandait à une copine : « qu’est-ce que c’est ? » Bien-sûr (au début) l’autre répondait : « ben, une ampoule » et là fièrement on répondait : « mais non, c’est la belle-mère qui enlève sa gaine ! ». Conclusion : cette dame rêvait de 3 dames se déshabillant mais bon ce j’en dis…. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.