Décroissance @8

Panique à bord ! Les marchés s’effondrent.
Les déficits se creusent. Les dettes publiques augmentent. La croissance n’arrive pas. La récession menace les équilibres. Le spectre du protectionnisme menace l’euro.
Voilà un scénario catastrophe parfaitement orchestré ! Qui osera se mettre en grève dans un contexte pareil ? Qui osera protester contre les réductions d’effectifs ? Qui osera réclamer une augmentation de salaire, une maîtrise des prix, un renforcement du service public, un meilleur accès aux soins, à l’éducation, à la culture ? Qui ? Ne vaut-il pas mieux sortir son argent des banques et caler son lit avec des lingots ? Bonne idée. Le cours du Louis d’or avec lequel je fais sauter mes crêpes à la Chandeleur va grimper ! Et mes crêpes avec ?
On pourrait aussi en profiter pour penser le monde, sur un autre modèle, un modèle décroissant, par exemple… Penser ? L’action n’est malheureusement pas cotée en bourse…
Malheureusement.

3 réflexions sur « Décroissance @8 »

  1. Cécyle Auteur de l’article

    Dans Charlie Hebdo de ce mercredi, un dessin m’a fait rire, de Charb, je crois.
    Le texte : « Investissez dans la pierre ! »
    Le dessin : un d’jeuns qui lance un pavé !
    Ah ! le grand soir…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.