Bigleuse @7

J’écrivais dans un précédent billet que je n’ai pas le choix, en matière d’autonomie ; soit je prends des risques et je mène une vie autonome ; soit je secoue la tête en attendant la livraison d’un repas par la Ville. Cette phrase trahit volontairement mon radicalisme sur le sujet : j’ai été élevée un peu à la dure (tu ne vois pas, et alors ?) et suis toujours en colère quand je lis, par exemple, le témoignage de parents sur la liste Albinismes qui, à force d’équipements et d’interventions de « professionnels du handicap », prennent le risque de faire de leurs enfants albinos des adultes inadaptés.
Autrement dit, je crois toujours que c’est à moi à m’adapter à mon environnement et non l’inverse. Avec l’âge, pourtant, et les récriminations de mes amis, j’accepte de plus en plus souvent un peu d’aide, humaine ou technique. J’ai changé mon monoculaire vieux de 20 ans, je demande mon chemin, j’utilise les outils informatiques, etc. Et récemment, une copine judoka aveugle — une vraie ; même elle a un chien ! — m’a indiqué un site qui détaille le parcours des correspondances du métro parisien. Génial !
Oui, j’ose l’avouer : absolument génial !! Quand je pense à ce que je rame, à Saint Lazare par exemple. Quand j’aurai un changement que je ne connais pas, c’est sûr, j’imprimerai au préalable ma feuille de route. Merci Sylvie ! Et merci à Tanguy pour avoir créé ce site.

Pour la petite histoire…
Il y a quelques jours, la maman d’un enfant albinos nous expliquait sur la liste qu’elle fait apprendre le braille à son petit « pour qu’il se repose les yeux ». Plutôt que de lui répondre directement (qu’il ne faut pas confondre ses angoisses utérines avec la vue de son enfant qui n’a absolument pas besoin de connaître le braille), voici le message que j’ai envoyé quelques jours plus tard :
« Si vous (parents d’albinos) êtes un peu inquiets de ne pas trouver vos correspondances dans le métro parisien parce que vos enfants albinos ne seraient pas là pour vous guider, voici de quoi ne plus jamais vous perdre.
« Qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour que nos parents soient autonomes ! »
Qu’est-ce que je suis caustique, comme dirait Isabelle ! Et le pire, j’adore ça !

1 réflexion sur « Bigleuse @7 »

  1. Cécyle Auteur de l’article

    Le formulaire des commentaires n’étant pas accessible, je me fais la porte-parole de Sylvie pour vous inviter à contribuer à ce site, notamment en proposant des correspondances qui n’y seraient pas.
    Et je vais voir ce que je peux faire pour l’accessibilité…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.