Écrivaine @7

Ah ! les vacances...

J’ai passé une semaine de vacances (Isabelle veillait !) dans un camping avec un groupe de femmes ; cela n’a pas toujours été facile. Il y avait les personnalités de chacune bien sûr qu’il n’était pas toujours aisé de concilier ; il y avait aussi mon mode de vie solitaire (célibat et travail à la maison) qui, dans ce que j’en analyse, ne facilite pas mon intégration sociale.
J’ai ainsi eu quelques gros coups de blues, avec le sentiment que je serais définitivement si différente des autres (métier, handicap, mode de vie, façons de penser) qu’il me serait bien difficile de m’accorder avec quelqu’un. Ma tristesse était telle que j’en suis venue une après-midi à me demander si je n’allais pas rentrer à Paris. Seule, chez moi, je suis si bien !
Refuserais-je à ce point la confrontation avec autrui ? La question m’a effrayée et la tendresse des deux amies qui m’avaient accueillie dans leur mobile home a su très vite dissiper ma peur. Mes différences semblaient vivables à certaines ; mieux ! nos différences nous nourrissaient.
De retour chez moi, j’ai d’abord senti un vide ; difficile de ne plus partager son petit-déjeuner. J’ai fait un peu de sport puis je me suis mise au travail, écrivant un article de mon LexCy(que) en lien avec ces vacances ; et là, j’ai senti une espèce de force étrange, un peu comme une foi, une joie, un plaisir. Une semaine de vacances aura suffi car je le savais déjà, l’avais tant éprouvé, sans pour autant l’avoir aussi clairement dit : j’aime écrire ! Là est ma vie. Là est mon bonheur premier, ce qui m’équilibre avant tout, par-dessus tout.
La concurrence est rude, je m’en rends compte ; et j’ai les larmes aux yeux à poser ces quelques mots tant j’ai conscience que l’écart se creuse, tant écrire a une place particulière dans ma vie, tant cela me comble quand le vide se révèle, tant je crains que personne ne me fasse aussi radicalement cet effet-là, tant je sais que sans le monde, les autres, vous, je n’écrirais pas.
Écrire. Permettez-le moi.

2 réflexions sur « Écrivaine @7 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.