Gamine @4

Le congé de repos après accouchement de ma naissance...Je vous recommande un billet sur un blog au sujet du travail et des femmes, les vraies, celles qui s’investissent dans le métier de mère de famille. Cela m’a rappelé un de mes étés de jeune adulte. J’avais effectué des contrats d’un mois ou deux dans l’étude où ma soeur travaillait. Il était question que j’y effectue un troisième été, mais nous n’arrivions pas à obtenir de réponse claire. Au final, je n’ai pas été retenue, sans raison probante, mais une explication indicible : ma soeur venait d’être en congé maternité. Or, un des notaires, dont l’homosexualité ne pouvait faire mystère, tout comme les motivations des choix des jeunes stagiaires mâles qui passaient. Il ne supportait pas les enfants et nous punissait en me refusant d’avoir eu à supporter qu’une de ses salariées s’arrête pour procréer.
Au final, j’ai passé une partie de l’été à m’occuper de mon neveu… quand ma soeur a repris le travail.

5 réflexions sur « Gamine @4 »

  1. Valérie

    j’ai changé de job il y a quelques mois … Lors de mon entretien d’embauche, l’une des premières questions que m’a posé la directrice: « je vois que vous n’avez pas d’enfants, vous comptez en avoir? » … A 41 ans la réponse était attendue, je crois que mon « non » l’a rassuré … un peu …

    Répondre
    1. Cécyle

      Il y a aussi des filles qui posent la même question sur les sites de rencontre ! Je réponds toujours que j’ai un Caddie. Ca semble moins effrayer… jusqu’à ce que je dise que mon Caddie, c’est quelqu’un.

      Répondre
  2. Valérie

    ça me fait sourire … j’ai du mal à comprendre que ça puisse effrayer … J’aurai bien aimer en avoir un « caddy » .. justement …

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Suffit d’aller au magasin, trouver le Caddie de ton coeur puis de lui parler gentiment pour qu’il te suive. Là, au moins, il n’y a pas de limite d’âge !

      Répondre
  3. Isabelle Auteur de l’article

    En triant des papiers, je suis retombée sur ce que j’ai du coup mis en illustration : le document de son employeur annonçant à ma mère que lui était accordé un « congé de repos après accouchement d’une durée de 3 mois et 2 jours » avec le montant de sa rémunération (demi-traitement sur toute la période). C’était après le congé maternité liée à ma naissance, un repos bien mérité !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.