Credo @1

Je ne connais pas Alix de Saint André, écrivaine et apparemment people d’entre les people. Je la découvre à l’occasion d’un article de Libération du 25 avril 2011 consacré au « renouveau catholique » ; logique, un lundi de Päques.
Elle a cette phrase : « À partir d’un certain niveau d’études et de situation sociale, afficher sa foi vous fait passer pour quelqu’un d’idiot ou de mal informé. Et, en plus, je suis blonde ! » Cela me fait immédiatement penser à Benoîte Grouilt, qui a dit un jour « Quand je dis que je suis féminsite, on me regarde avec compassion. »
Étrange rapprochement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.