Élections @3

Les voix deviennent de moins en moins intelligibles dans le brouhaha médiatique. Les programmes constructifs, les propositions utiles, concrètes, intelligentes ne percent plus que difficilement les hurlements des loups populistes ou les grognements des cyniques démagoges. Élections, pièges à sons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.