Savoir @1

J’apprends en lisant le Nouvel Obs du… zut ! j’ai oublié de noter la date, 14 octobre 2010, peut-être, que ce magazine s’associe aux éditions du CNRS pour publier une Anthologie du savoir, dirigée par Jean Daniel. Volume 1 : La Bible et le Coran.
Bigre. La Bible et le Coran feraient-ils partie du « savoir » ? De la pensée, je ne le conteste pas, bien que ce choix de textes religieux (et pas n’importe lesquels) la place d’emblée sur un terrain qui n’est pas sans rappeler ces « racines » que d’aucuns cherchent à valoriser plus que d’autres.
Jean Daniel argumente « Notre défi est de faire lire et aimer les textes les plus précieux. » Les deux textes en question ne me paraissent pas non plus appartenir à cette catégorie… Mais voyons pour les volumes à venir, dont j’ai trouvé un début de liste sur le site du CNRS :
Volume 2 – La Philosophie occidentale .1
Volume 3 – Les Grands voyageurs
Volume 4 – La Psychologie
Volume 5 – La Physique
Volume 6 – Mythes et légendes
Volume 7 – Guerres et paix
Volume 8 – La Philosophie occidentale .2
Volume 9 – Les Mathématiques
Volume 10 – L’Amour
Étrange… le volume 1 propose un accès direct à des textes… les suivants traitent d’un sujet. Je ne crois pas au hasard, surtout en matière de choix intellectuels et regrette que le CNRS, établissement public, se prête à cette entreprise dont d’emblée on peut contester le caractère scientifique. Mais finalement, quel est son but exact ? « Toute œuvre est œuvre de filiation et Jean Daniel est le fil de cette bibliothèque imaginaire. » conclut Jean-François Colosimo, président de CNRS éditions.
Il en a de la chance, Jean Daniel, que l’on prête à son imaginaire tant de moyens ! Serais-je jalouse ? Pourquoi pas !

1 réflexion sur « Savoir @1 »

  1. Isabelle

    Cette liste est très étonnante… C’est un fourre-tout formidable. Je suis frappée par l’écart entre « les textes les plus précieux » et les thèmes : une compilation sur « Mythes et légendes » est-elle une part du savoir ? N’est-il pas paradoxal de parler de « bibliothèque imaginaire » pour une collection en cours de publication ? Tout cela ressemble furieusement à du marketing poético-scientifique, mâtiné de philosophie pour faire bonne mesure. Quel est le savoir sur « l’Amour » ? Je suis impatiente de le découvrir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.