Archives quotidiennes :

Annonces @1

Pas de PA pour moi ?Le jour de mes quarante ans, je me suis promenée sur des sites « communautaires » par curiosité. J’ai répondu à des annonces cherchant à rencontrer des amies-voire-plus-si-affinité… L’une évoquait la littérature, le cinéma, le jazz, Paris et me donnait envie de rencontrer son auteure. J’écrivis un mot sur les différents thèmes de l’annonce et ajoutai que j’allais être quarantenaire. La réponse, plutôt sympathique, ne faisait aucune allusion à la lecture ou à la musique, mais me souhaitait mon anniversaire avant de poursuivre : « Chouette 40 ans un peu loin pour moi plutôt à l’horizon des 55 ans !!!! Trop vielle pour toi !!!!! Alors bonne chance pour rencontrer une petite nana de ton âge !!! »
J’ai alors répondu :
« Merci ! C’est marrant, car qu’en sais-tu que tu es trop vieille pour moi, tu ne connais ni mes préférences ni ma vie… J’en conclus surtout que tu me trouves trop jeune et c’est une façon comme une autre de refuser ! Alors bonne chance pour rencontrer une petite nana de ton âge, puisque c’est ce qui te semble important ! »
C’est amusant, car il y a pas mal de couples de lesbiennes dont la différence d’âge est proche ou dépasse les quinze ans, ce n’est pas rare.
J’ai été frappée par la façon dont cette femme semblait trouver évident que nous ne puissions même pas nous rencontrer, comme si de toutes les façons ce n’était pas la peine, quelle que soit la personne. J’ai aussi trouvé très fort cette manière de refuser de poursuivre en prenant comme argument ce que je devrais penser ou ressentir. Rien que cela m’a convaincue qu’il n’y avait aucun regret à avoir de ne pas la rencontrer.
Pourtant, elle est mal tombée, car je ne refuserais pas de partager un bout de chemin avec une femme de cinquante-cinq ans de ma connaissance. L’âge n’est pas l’essentiel…