Little Miss Sunshine @1

Qu’est-ce que ce film est ennuyeux… Oh ! Pardon. « Un petit bijou excentrique », écrivait Têtu.com à l’occasion de cette diffusion en VF sur France 2 le 30 septembre 2010 ; et c’est effectivement en termes toujours élogieux que j’avais entendu parler de ce film. Je dois reconnaître que tous les ingrédients étaient là pour que je succombe au kitch homosensible, même le « pédé de service », si cliché dans sa dépression suicidaire que le cliché tombait de lui-même.
Et pourtant… Je ne suis pas rentrée dans le film. Je me suis accrochée à mon tricot pour ne pas attraper la télécommande et changer de chaîne, tant je m’ennuyais. J’ai à peine ri tout en voyant bien où j’aurais dû rire. Et je suis allée jusqu’au bout, quand même, parce que l’on m’en avait dit tant de bien. Alors… Pourquoi ? Pourquoi cette distance moi qui suis d’ordinaire assez ouverte à ce qui fait la culture homosexuelle, faite de beaucoup de « petits bijoux excentriques », et aussi de tant d’autres choses ?
Parce que j’ai regardé ce film en VF en tricotant une écharpe pour ma mère dans mon vieux fauteuil en cuir rouge recouvert du poncho fait main au crochet et en suçant des bonbons à la menthe sans sucre ? Je ne vois que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.